débat télévisé mardi 17 octobre entre les trois candidats à l'investiture du PS pour la présidentielle 2007, Laurent Fabius, Ségolène Royal et Dominique Strauss-Kahn.

Publié le par psinfo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

patrice 18/10/2006 15:00

La croissance:Laurent Fabius: "Le social nourrit l'économie". "Il faut plus de pouvoir d'achat".Ségolène Royal: "Le premier investissement doit être l'investissement dans la ressource humaine. Il faut améliorer l'employabilité des Français".Dominique Strauss-Kahn: "Ce qui nous manque, c'est la confiance". "Il faudra un 'pacte de l'Elysée', une vaste négociation sur le pouvoir d'achat, sur le Smic, sur les carrières".Emploi et 35 heures:LF: "Si je suis élu, les 35 heures seront généralisées". "Il ne faut pas laisser dire que les 35 heures ont été un échec", "ça a été positif!"(...) "Nécessité d'un Smic à 1500 euros", avec "une augmentation de 100 euros par mois" dès le lendemain de l'élection. Financement assuré par "la suppression des exonérations des cotisations sociales pour les grandes entreprises".
SR: En faveur de "pôles de compétitivité régionaux".
"Je régionaliserai entièrement l'aide aux filières économiques et aux pôles de compétitivité et l'Etat assurera la péréquation entre les régions". "Les 35 heures ont été un formidable progrès social pour une majorité de salariés, mais une régression pour une minorité de travailleurs. (...) Le socialisme c'est répondre aux frustrations et au mal vivre, ce n'est pas réciter des formules et faire croire que tout ce qu'on a fait était parfait". "dans certaines entreprises, les 35 heures ont abouti à une régression". Il faut "les appliquer correctement pour qu'elles ne soient pas plus coûteuses pour le salarié".DSK: "Plus d'emploi, c'est plus de croissance". Pour cela, il faut "une formation en alternance" et un "investissement massif dans l'industrie et la recherche". "Les 35 heures sont en place, il faut dépasser cette question". "Le projet du PS me convient bien sur ce point".Comment lutter contre les delocalisations:LF: "Je suis pour un principe nouveau, le principe du délocaliseur-payeur. Il faut attaquer à la caisse".SR: "Il faut conditionner toutes les aides publiques à l'interdiction de délocaliser pour toutes les entreprises qui font des bénéfices".DSK: "Nous avons besoin de la négociation. La loi ne suffit pas". (...) En cas de délocalisation, "la solidarité nationale doit intervenir".Retraites:LF: "Il faut fixer un niveau de retraite minimum, à 80 ou 85% du Smic".SR: "Revaloriser le pouvoir d'achat des petites retraites sera une de mes priorités".DSK: "Il serait incompréhensible que l'on ne regarde pas comment évoluent les régimes spéciaux, mais il serait insupportable de les montrer du doigt et de décider par avance de les supprimer".Logement:LF: "Chaque commune doit prendre sa part" du logement social. "Mais augmenter les amendes n'est pas suffisant. Si les maires refusent de respecter la loi (NDLR: sur l'obligation d'avoir 20% de logements sociaux), ce sera à l'Etat et aux Préfets de se substituer à eux".SR: "L'Etat doit se substituer aux communes qui ne respectent pas la loi". (...) Possibilité pour les locataires, "si paiement sans accroc du loyer durant une certaine période, d'acheter leur logement".DSK: "Créer de nouvelles villes à l'écart de celles qui existent", pour contourner le coût du foncier.