Il y a 25 ans, disparaissait la peine de mort

Publié le par psinfo

Le 18 septembre 2006 marquait le 25ème anniversaire de l’abolition de la peine de mort en France, et donc d’une avancée sans égale de notre système judiciaire. Ce projet de loi figurant dans les « 110 propositions » de la gauche pour l’élection présidentielle de 1981, bravant l’hostilité de l’opinion publique, fut la première grande réforme apportée par le gouvernement socialiste de François Mitterrand.

La loi fut alors adoptée par l’Assemblée nationale le 18 septembre 1981 à une large majorité avec 363 voix pour et 117 contres. Robert Badinter, ministre de la justice et garde des sceaux, présenta le texte au Parlement. Son célèbre discours se conclut par ces quelque phrases : « Demain, grâce à vous la justice française ne sera plus une justice qui tue. Demain, grâce à vous, il n’y aura plus, pour notre honte commune, d’exécutions furtives, à l’aube, sous le dais noir, dans les prisons françaises. Demain, les pages sanglantes de notre justice seront tournées. »

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article